Bienvenue sur mon blog
  • Accueil
  • > Non classé
  • > Le référendum sur lindépendance de la Nouvelle-Calédonie aura lieu le 4 novembre

Le référendum sur lindépendance de la Nouvelle-Calédonie aura lieu le 4 novembre
27 mars, 2018, 12:43
Classé dans : Non classé

« Ce nest pas tres glorieux Cest quand même triste quon en soit en<a href="http://informatique.pliggfra.com/1/annonces/4_multim-amp-eacute-dia/22_informatique/49353_dell-optiplex-755-dual-core-2ghz-2g-80g-ecran-17-amp-quot-.html »>core rendu a ce niveau de discussion » a regrette Louis Mapou chef du groupe UNI (Union nationale pour lindependance) au terme de pres de quatre heures dechange dans lenceinte du Congres

Les elus locaux etaient convoques pour un texte fixant au 4 novembre 2018 la tenue du referendum dautodetermination qui aura lieu dans le cadre du processus de decolonisation progressif de laccord de Noumea (1998)

Si la date ellemême a fait consensus en revanche le des motifs qui accompagne la deliberation a seme une nouvelle fois la discorde au sein de la droite loyaliste en proie aux dechirements depuis de nombreuses annees

« La repentance coloniale »

Ainsi le texte a ete vote par les deux groupes independantistes « UCFLNKS et nationaliste » et UNI (Union nationale pour lindependance) et par Caledonie ensemble (CE droite moderee) soit 38 voix sur les 52 elus presents ou ayant donne procuration Une majorite des trois cinquiemes etait requise

Les 14 elus issus des rangs des Republicains caledoniens du RassemblementLR et du Mouvement populaire caledonien (MPC) ont vote contre denonçant « la repentance coloniale » contenue selon eux dans cet expose

« Le texte qui accompagne la deliberation ne fait aucune place a la fierte dêtre français Il est tourne vers le passe et est repentant » a denonce Sonia Backes chef du groupe des Republicains caledoniens deplorant « une reecriture de lhistoire de la NouvelleCaledonie »

Pour le RassemblementLR Thierry Santa a critique « un texte desequilibre » qui ne fait que « rappeler les moments les plus durs de lhistoire »

« Guerre » des memoires

Fortement inspire du preambule de laccord de Noumea lexpose des motifs rappelle que « la colonisation portait en elle la negation de lidentite kanak dont les populations furent pour certaines deplacees pour dautres decimees ce qui a failli a leur disparition »

« La legitimite » et « la contribution majeure » des autres communautes sont en outre mentionnees de même que lengagement de la NouvelleCaledonie « dans un processus negocie » pour « tourner la page de la violence et du mepris pour ensemble les pages de paix de solidarite et de prosperite »

« Cest la premiere fois que le droit a lautodetermination va veritablement sexercer dans notre pays Cela merite au moins un rapport de presentation pour en perspective lexercice de ce droit dont nous sommes les seuls a au sein de la Republique » a fait Philippe Gomes depute AgirIndependants et elu CE

Il a egalement rappele que « la kanak etait passee de 55 000 a 27 000 » individus entre 1853 date de la prise de possession par la et le debut des annees 1920 en raison notamment des epidemies des conflits et du traumatisme de la colonisation

« Nous avons subi la colonisation et ce quelle a induit jusquaux annees 1980 Attention de ne pas revisiter lhistoire » a mis en garde Louis Mapou faisant allusion a la signature des accords de Matignon en 1988 a lorigine du reequilibrage economique et du partage des pouvoirs

Alors que cette « guerre » des memoires illustre la persistance des clivages au sein de lechiquier et plus largement de la societe caledonienne lelu independantiste a deplore les divisions « dans la mouvance loyaliste » « On votera ce texte et quon passe a autre chose ! » atil lance


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

waldlmagrib |
margot63 |
Clin d'oeil |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon Elevage de canaris
| ABEL14
| blogapart